l’architecte d’intérieur : un passage obligé pour se sentir bien chez soi

l’architecte d’intérieur : un passage obligé pour se sentir bien chez soi

l’architecte d’intérieur : un passage obligé pour se sentir bien chez soi

Pour devenir architecte d’intérieur efficace et professionnel, il faut suivre une étude qui dure au moins 5 ans après le bac. La formation consiste à maîtriser les normes sécuritaires et réglementaires relatives aux espaces d’intérieur dont la surface peut aller jusqu’à une surface de 170m², au-delà,  l’architecte d’intérieur se fait assister par d’autres disciplines professionnelles.

architecte-dinterieur.jpg

En tout cas, l’architecte d’intérieur doit avoir une connaissance avancée d’histoire de l’art et du design afin de pouvoir assumer ses responsabilités.

Est-il indispensable de faire appel à un architecte d’intérieur ?

Si le client veut effectivement optimiser son espace intérieur, il est préférable de faire appel à un architecte d’intérieur. Ce professionnel  peut améliorer l’espace sans avoir à affecter la structure de l’habitation, il se limite à repenser l’espace. Dans le cas contraire, l’architecture d’intérieur doit se référer aux appuis techniques fournis par un ingénieur structure par exemple, sinon par un bureau d’études habilité et spécialisé.  L’architecte et l’architecte d’intérieur ont des points communs quand il s’agit de concevoir les   dispositifs de lumières et des volumes, mais en sus l’architecte d’intérieur pousse plus loin ses études afin de coordonner les matériaux utilisés et les couleurs, et ce, avec plus de détails décoratifs. Il s’avère que les prestations de l’architecte d’intérieur sont indispensables si l’on veut marier confort, style et décor.

Un architecte d’intérieur est-il le seul à pouvoir optimiser votre espace ?

S’il s’agit d’aménager l’espace, l’architecte d’intérieur peut être remplacé par un décorateur de formation. Le décorateur suit une formation de trois ans ou de deux ans à la limite, lui permettant de générer de l’ambiance, sinon d’associer des matériaux selon les désirs de son client.

decorateur.jpg

Son cursus de formation lui permet de posséder une certaine connaissance d’histoire d’art et de design qui est nécessaire pour aménager des espaces intérieurs. La seule différence est que le décorateur ne peut pas faire mieux que l’architecte d’intérieur s’il s’agit d’intervenir sur la structure de pièces ou sur l’agencement des unités de séparation.